Réalisées à la demande du Ministère de l'Instruction publique pour la préparation de l’Exposition universelle de 1900, consacrée à l’enseignement primaire, les monographies rédigées par les instituteurs du Gers suivent un plan-type qui en assure l'homogénéité, selon les directives du Bulletin officiel de l'instruction primaire du département :

  • Première partie - Création et transformation éventuelle de l'école (d'une école mixte à une école de garçons ou de filles, par exemple).
  • Seconde partie - Description minutieuse des locaux avec la fourniture d'un plan, "ne dépassant pas les dimensions du cahier" et d'une photographie de l'école, si cela est possible. Précisions sur l'appartenance de la maison, le coût de la location, le mobilier scolaire, les dons ou legs éventuels.
  • Troisième partie - Les différents maîtres ou maîtresses qui se sont succédé à l'école.
  • Quatrième partie - Statistiques sur les élèves : nombre d'élèves inscrits, année par année ; fréquentation et assiduité ; professions des anciens élèves en citant ceux qui sont arrivés à "une situation brillante dans les arts, les lettres, le commerce, l'industrie ou dans les fonctions publiques".
  • Cinquième partie - Les matières enseignées aux diverses époques, les méthodes successives employées, l'historique du régime disciplinaire et les résultats de l'enseignement obtenu.
  • Sixième partie - Annexes de l'école : cours d'adultes et conférences, bibliothèque scolaire, caisse des écoles, sociétés amicales.


La collection des monographies n’est pas exhaustive, certaines monographies n’ayant pas été conservées. Leur contenu peut être assez variable d’une commune à l’autre. Malgré ces réserves, ces documents constituent un témoignage exceptionnel sur l’école primaire et la vie locale à la fin du XIXème siècle.


Accéder à la recherche