Archives de l’auteur : Pascal GENESTE

L’état civil du Gers (partiellement) en ligne !

Grâce à un partenariat conclu avec l’association Family Search International, le Département du Gers a engagé en avril 2017 la numérisation de son état civil. Cette opération pluriannuelle doit permettre une mise en ligne progressive, étalée sur cinq ans (2018-2022).

Dès à présent, les tables décennales de la période comprise entre 1792 et 1932 sont consultables sur le portail des Archives départementales du Gers. Ces tables répertorient, par période de dix ans, l’ensemble des actes de naissance, de mariage et de décès des différentes communes gersoises.

Elles permettent ainsi d‘identifier les actes transcrits dans les registres d’état civil qui, sauf indisponibilité pour cause de numérisation, restent consultables en salle de lecture des Archives départementales du Gers avant leur prochaine intégration au portail « Archives du Gers en ligne », exception faite des actes d’état civil produits par les communes des arrondissements d’Auch, Condom, Lectoure, Lombez et Mirande entre 1843 et 1912, désormais accessibles en ligne.

Archives du Gers en ligne

Venez nombreux les 21 et 22 septembre après-midi !

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine 2019, qui se dérouleront les 21 et 22 septembre prochains, les Archives départementales du Gers ouvrent exceptionnellement leurs portes et proposent plusieurs animations destinées à mieux faire connaître le patrimoine écrit du Département.

N’hésitez pas à consulter le programme détaillé et à venir nombreux !

Inscriptions : archives32@gers.fr ou  05 62 67 47 67

 

Continue la lecture

CAP Arts de la reliure 2019

Pour la 12e année consécutive, les Archives départementales du Gers organisent, du 27 au 29 mai 2019, la session des épreuves pratiques du certificat d’aptitude professionnelle (CAP) « Arts de la reliure ».

Neuf candidats provenant des académies du grand Sud (Lyon, Bordeaux, Toulouse) sont accueillis à l’atelier de reliure pour réaliser différentes opérations (exécution d’un demi-cuir à nerfs, emboîtage, débrochage et couture, dorure, oral professionnel …).

Les restaurateurs-relieurs de l’atelier ont préparé avec minutie et rigueur le matériel nécessaire au bon déroulement du CAP. Ils sont également mobilisés pour la surveillance et la correction de l’ensemble des épreuves et font partie  du  jury final qui se tiendra à Toulouse pour l’obtention du diplôme.

En permettant aux Archives départementales de demeurer le seul centre d’examen national du sud de la France, le Département du Gers contribue, à sa mesure, à promouvoir ce noble métier d’art, dont les gestes et techniques témoignent d’une histoire remontant au Moyen Âge.

La tentation du Lot-et-Garonne

Les Archives départementales du Gers ont accueilli le 21 mai 2019 l’équipe des Archives départementales de Lot-et-Garonne, forte de 25 agents, dans le cadre de rencontres professionnelles inter-services et inter-régionales (Occitanie et Nouvelle-Aquitaine).

Après une nécessaire introduction, des visites du bâtiment ont été organisées le matin, agrémentées par la présentation de certains documents propres à rappeler les liens indéfectibles entre les deux départements.

Des ateliers consacrés à la collecte des fonds et à leur traitement (intellectuel et matériel) ont été conçus l’après-midi pour favoriser les échanges et les prises de contact qui se prolongeront lors d’un « match retour » qui aura lieu à Agen, le 2 juillet prochain.

Extension du domaine de la conservation

Le programme d’extension du domaine de la conservation des documents d’archives du Gers, engagé en 2016, s’achève actuellement avec la livraison d’un quatrième et dernier magasin.

Cet aménagement porte à 27 kilomètres linéaires la capacité de stockage des Archives départementales du Gers.

Il constitue en outre la finalisation du programme de construction du bâtiment des Archives du Gers, inauguré en 2006 à Auch, dans le parc de l’Hôtel du Département.

 

Les cahiers citoyens du Gers archivés !

Le 29 mars dernier, 173 « cahiers citoyens » ont été officiellement remis par Madame la préfète du Gers aux Archives départementales afin d’en permettre la consultation publique, dans le respect de la gestion des données personnelles.

Classés dans l’ordre alphabétique des communes contributrices, ils reflètent l’expression des Gersoises et des Gersois qui ont souhaité prendre part au « Grand Débat national ».

Après avoir fait l’objet d’un traitement intellectuel et matériel minutieux, ils sont désormais conservés sous la cote 1629 W, aux côtés des cahiers de doléances dressés en 1789 ou des cahiers de la « renaissance nationale » produits en 1945, et consultables en salle de lecture.