Venez nombreux les 21 et 22 septembre après-midi !

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine 2019, qui se dérouleront les 21 et 22 septembre prochains, les Archives départementales du Gers ouvrent exceptionnellement leurs portes et proposent plusieurs animations destinées à mieux faire connaître le patrimoine écrit du Département.

N’hésitez pas à consulter le programme détaillé et à venir nombreux !

Inscriptions : archives32@gers.fr ou  05 62 67 47 67

 

Programme détaillé des JEP 2019 aux Archives départementales du Gers

14 h – 18 h – Visites commentées du bâtiment des Archives départementales

Visite gratuite toutes les heures, sur inscription. Groupes limités à 20 personnes.

Installées depuis 2006 dans un bâtiment spécifique situé au cœur du Parc de l’Hôtel du Département, les Archives départementales ouvrent exceptionnellement leurs portes à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine. Elles proposent aux visiteurs de découvrir leurs missions de collecte, de classement, de conservation, de communication et de valorisation des 17 kilomètres linéaires de documents dont elles ont la responsabilité. Véritable lieu de mémoire du cœur de Gascogne créé en 1796, les Archives départementales invitent à découvrir ou redécouvrir l’histoire du Gers, du Moyen Âge jusqu’à nos jours.

14 h – 18 h – Expositions

  • Documents d’archives sur « Les arts et les divertissements dans le Gers de l’Ancien Régime à nos jours »

Visite libre et gratuite

Les Journées du patrimoine mettent en valeur, pour cette nouvelle édition, le patrimoine des arts et des divertissements. Les documents et objets exposés illustrent toute la richesse des arts du spectacle, des jeux, du sport et autres divertissements dans le Gers à travers les siècles.

  • Véhicules de collection, en partenariat avec le Tacot’s Club Gascon (uniquement le samedi).

Visite libre et gratuite

14 h – 15 h – Atelier « Calligraphie » pour les enfants de 7 à 15 ans

Atelier gratuit, sur inscription. Groupes limités à 12 personnes.

Venez découvrir l’art calligraphique à travers des documents originaux conservés aux Archives départementales. Après une petite partie théorique (Histoire de l’écriture, présentation du matériel et des supports, des différents styles d’écriture selon les époques), chaque enfant reproduira, à son rythme, des lettres. A l’issue de cet entraînement, les enfants pourront écrire leur prénom sur papier calligraphique et, pour les plus créatifs, ils pourront réaliser une lettrine.

15 h – 16 h – Démonstration de reliure

Atelier gratuit, sur inscription. Groupes limités à 12 personnes.

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, l’atelier de reliure et de restauration des Archives départementales présentera ses différentes missions et savoir-faire. Vous pourrez découvrir les différents matériaux (cuirs, papiers, parchemins…) et matériels (presses, cisailles, cousoirs…) utilisés dans la confection d’un livre ainsi que les étapes successives de la reliure d’un ouvrage (débrochage, couture, endossure, couvrure…). Des démonstrations de restauration de papier (doublage de documents) et de dorure seront également proposées.

16 h – 17 h – Atelier « Généalogie »

Atelier gratuit, sur inscription. Groupes limités à 12 personnes.

Depuis plus de trente ans, la généalogie constitue un véritable phénomène de mode, voire de société. La discipline ne peut faire abstraction des sources d’archives conservées aux Archives départementales (registres d’état civil, tables décennales, recensements de population, matricules militaires, minutes notariales…). En la matière, le Gers mène depuis plusieurs années une politique de numérisation et de mise en ligne qui sera présentée dans le détail à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine.

16 h – 17 h – Atelier « Histoire de mon village »

Atelier gratuit, sur inscription. Groupes limités à 12 personnes.

Les Archives départementales proposent une initiation à la recherche et une présentation des principales sources de documents qu’elles conservent sur l’histoire des villes et des villages gersois. A travers des exemples concrets, les historiens en herbe pourront plonger dans le passé des villes et des villages gersois et mieux comprendre l’histoire de leurs habitants et de leurs principaux bâtiments.