L’exposition Ciao Italia ! pose ses bagages à Auch

Le Conseil départemental du Gers accueille l’exposition Ciao Italia ! aux Archives départementales, route de Pessan à Auch. En partenariat avec le Musée national de l’histoire de l’immigration, situé Porte dorée à Paris, l’exposition a été inaugurée pour les Journées européennes du Patrimoine les 17 et 18 septembre et prendra fin le vendredi 16 décembre 2022.

Sur toute la durée de l’exposition, un cycle d’animations (conférences, ateliers) est proposé par des universitaires et historiens spécialistes de l’immigration italienne en France et plus particulièrement dans le Sud-Ouest.

Avec l’exposition Ciao Italia !, le Musée national de l’histoire de l’immigration rend compte pour la première fois à l’échelle nationale, de l’histoire de l’immigration italienne en France, qui reste à ce jour la plus importante. Après un accrochage au Palais de la Porte Dorée du 28 mars au 10 septembre 2017, l’exposition est déclinée sous un format « panneaux » itinérant qui circule jusqu’en février 2023.

Dès la seconde moitié du XIXe siècle et jusque dans les années 1960, les Italiens furent les étrangers les plus nombreux dans l’Hexagone à venir occuper les emplois créés par la croissance économique.

Aujourd’hui célébrée, leur intégration ne se fit pourtant pas sans heurts. Entre préjugés dévalorisants et regards bienveillants, l’image de l’Italien en France se dessina sur un mode paradoxal et leurs conditions d’accueil furent difficiles. Entre méfiance et désir, violences et passions, rejet et intégration l’exposition traduit les contradictions spécifiques de l’histoire de cette immigration tout en mettant en lumière l’apport des Italiens à la société et à la culture française.

Jouant des clichés et préjugés de l’époque et rappelant la xénophobie dont ils étaient victimes, l’exposition s’attache à retracer le parcours géographique, socio-économique et culturel des immigrés italiens en France du Risorgimento des années 1860 à la Dolce Vita célébrée par Fellini en 1960. Abordant tout à la fois la religion, la presse, l’éducation, les arts, la musique et le cinéma, les jeux et le sport, ou encore la gastronomie, elle donne à voir tous ces Italiens, ouvriers, mineurs, maçons, agriculteurs, artisans commerçants, artistes ou encore entrepreneurs qui ont fait la France.

Les Archives départementales du Gers apportent un éclairage local en revenant sur le parcours des Italiens qui ont choisi le cœur de la Gascogne comme terre d’émigration. Illustrée d’une riche iconographie et de documents d’archives tant institutionnels que familiaux, l’exposition s’attarde sur les particularités les plus emblématiques de cette immigration transalpine et les replace dans leur contexte sociologique et historique.

Les animations proposées durant les trois mois que dure l’exposition sont gratuites et ouvertes à tous publics. L’exposition est en accès libre du lundi au vendredi, aux heures d’ouverture du bâtiment des Archives départementales ; conférences et ateliers sont accessibles sur inscription uniquement.

Cette exposition sera agrémentée de trois conférences et de deux ateliers, présentés dans l’auditorium des Archives départementales :

samedi 17 septembre 2022, à 15 h 30 : Stéphane Mourlane, maître de conférences en histoire à l’université d’Aix-Marseille, Apports culturels et mémoires de l’immigration italienne en France.

samedi 15 octobre 2022, à 15 h 30 : Carmela Maltone, maîtresse de conférences en histoire à l’université de Bordeaux-Montaigne, Antifascistes et fascistes italiens dans le Sud-Ouest de l’entre-deux-guerres.

jeudi 3 novembre 2022, à 17 h 30 : Valerio Diotallevi, généalogiste familial professionnel, Recherchez vos ancêtres en Italie ! (atelier de généalogie, en visioconférence).

mercredi 9 novembre 2022, à 15 h 30 : Laure Teulières, maîtresse de conférences en histoire à l’université de Toulouse II – Jean-Jaurès, L’immigration dans le Gers au XXe siècle.

mardi 29 novembre 2022, à 14 h : Marc Castanet et Italo Scaravetti, professeurs émérites, Gascon versus Frioulan (atelier de linguistique comparée).