Archives de l’auteur : Emmanuel COURTES

La population gersoise recensée entre 1836 et 1936 en ligne !

Les listes nominatives des recensements de la population du Gers de 1836 jusqu’en 1936 sont désormais en ligne, sur le portail “Archives du Gers en ligne”.

 

Une première mise en ligne avait été réalisée en 2013 pour la période allant de 1861 à 1911. Ce sont désormais cent ans de recensements qui sont accessibles !

 

Elaborées tous les cinq ans de 1836 à 1975, ces listes indiquent pour chaque commune (bourg puis hameau), par quartier, rue et foyer, les nom et prénoms des habitants, leur profession, leur place dans la famille (chef de famille, épouse, fille, fils, domestique…), l’âge ou l’année de naissance, le lieu de naissance et la nationalité.

 

Le recensement a été perturbé par les périodes de guerre : à cause de la guerre de 1870, celui de 1871 n’a été établi qu’en 1872 ; les deux guerres mondiales ont entraîné ensuite l’impossibilité de le mettre en œuvre en 1916 et en 1941. Il n’en demeure pas moins qu’il reste une source incontournable pour tous les amateurs de généalogie aux XIXe et XXe siècles.

 

Comme personnalité gersoise, figure par exemple le député Aristide SAMALENS, “docteur député” (recensement de population d’Auch, 1911, cote : 1 EDEPOT 1F/4 11).

Publication des deux collections de tables décennales

Les tables décennales très consultées par les généalogistes répertorient, par ordre alphabétique et pour une période de dix ans, l’ensemble des actes de naissance, de mariage et de décès d’une commune. Celles-ci sont rangées par ordre alphabétique (uniquement sur la lettre initiale du nom de la personne).

Elles sont actuellement consultables en ligne pour la période allant de 1792 à 1932.

En plus de la mise à jour des tables décennales de la collection du greffe du tribunal de grande instance d’Auch, cette opération de mise en ligne comprend aussi l’intégration des tables provenant du fonds de la préfecture du Gers qui complètent au mieux les éventuelles lacunes.

Vous pouvez directement les consulter ici, sur le portail “Archives du Gers en ligne”.

Avis aux lecteurs – Réouverture au public du bâtiment des Archives départementales

La déclaration du président de la République prononcée le 24 novembre 2020 et les dispositions prises par le Conseil départemental vont permettre aux Archives départementales de rouvrir leurs portes à compter du mercredi 2 décembre 2020.

Afin de se conformer aux nouvelles dispositions sanitaires prises pour limiter la propagation de la COVID-19, seule leur salle de lecture sera ouverte dans le strict respect des gestes-barrières les lundis, mercredis et vendredis, de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h sur réservation obligatoire.

L’inscription peut être faite par courriel (archives32@gers.fr) ou par téléphone (05 62 67 47 67) et est limitée, dans un premier temps, à 6 personnes maximum par séance.

Le nombre de documents communiqués est fixé à 20 par jour (y compris pour les généalogistes professionnels).

Toute l’équipe se réjouit de vous retrouver sur site, continuera à répondre aux recherches qui lui parviendront par courriel ou courrier et espère que cette nouvelle étape conduira, à terme, au retour à une situation normale.

La série S fait peau neuve !

Les documents d’archives conservés dans la série S (Travaux publics et transports – 1800-1940) ont fait l’objet d’un chantier de conservation préventive (dépoussiérage et conditionnement) du 20 novembre au 15 décembre 2019.

Ce sont plus de 120 mètres linéaires, principalement composés de liasses, qui ont été traités : le papier neutre a remplacé le kraft initial, les ficelles ont été abandonnées au profit de sangles en coton moins contraignantes.

Quant aux documents eux-mêmes, ils ont systématiquement été dépoussiérés pour une consultation plus adaptée en salle de lecture.

Le récolement (description topographique) informatisé de ces documents ayant été révisé, la série S peut désormais être communiquée normalement en salle de lecture.